Le Chevalier du Ciel

Ton char est tiré par les licornes étoilées.

Tu parcours la voie lactée en allumant les lanternes du ciel.

 

Du fond de l’espace,

tu nous apportes la Lumière.

Tu la mets en chaque chose,

en chaque être, en chaque cœur.

 

Tu fais surgir le feu de la Terre,

celui qui fait trembler les hommes et qui nourrit les vignes.

 

Tu t’attaches au bois qui se donne,

tu le lèches et l’embrases jusqu’à ce qu’il ne soit plus.

 

De ses cendres tu rejaillis soudain en oiseau de feu.

Le Phénix se lève,

embrase la moelle et purifie le corps.

 

Tu transformes tout ce qui est, tu le transmutes.

Tout ce qui a été sera à nouveau, purifié,

sous une autre forme.

 

Comme le Phénix renaît des cendres,

tout renaît de sa propre mort.

 

Chevalier du Ciel,

rayon de soleil, joie de vivre, amour éternel,

tu remplis mon cœur, tu le fais briller,

tu l’ouvres à l’Amour,

tu enflammes mes désirs,

tu nourris mes veines et rougis mon visage.

 

Tu me permets de voir la beauté du monde,

tu m’offres les couleurs de la belle Iris.

 

Comme un fil d’or,

tu relies les hommes et toutes les créatures.

Tu me donnes la Vie !

 

Et lorsque le Feu de mon cœur et la Flamme sacrée s’uniront,

alors nous nous fondrons ensemble

dans la grandeur éternelle de l’Amour Primordial.

 

Rosa Fieschi 21.06.2011